Imperial Cleaning

Paul Graham (photographer)

Chim est tué en lors d'un reportage sur la crise du canal de Suez.

NON-FICTION by André Príncipe

Navigation menu

Durant son sixième et septième consulat, soit entre 28 et 27 av. L'objectif est de se débarrasser des sénateurs qu'il juge indignes de siéger et de ceux qui ont été nommés en guise de récompense [ ].

Nombreux sont, en effet, les sénateurs qui, profitant des troubles de la guerre civile, n'ont pas rempli les conditions requises pour entrer au Sénat, comme l'élection préalable à la questure qui marque le début du cursus honorum [ ].

Les mesures d'exclusion concernent pas loin de sénateurs, ce qui permet à Octavien de diminuer les effectifs et de se rapprocher des six cents sénateurs réglementaires [ ]. Le 16 janvier 27 av. Il s'agit d'un titre qui lui confère une autorité davantage religieuse que politique [ ]. Ce changement de nom lui permet de marquer la différence entre la période de terreur et de guerre civile qu'il a vécue sous le nom d'Octave ou Octavien et la nouvelle ère de paix qu'il instaure pour l' Empire , sous le nom d'Auguste [ ].

Ce terme sert à l'origine à désigner le plus ancien ou le plus distingué des sénateurs et dont le nom est cité en premier à la tribune. Pompée , par exemple, a porté ce titre. Dans le cas d'Auguste, le fait que le Sénat lui décerne le titre de princeps , alors qu'il est déjà dans une position dominante avec de nombreux pouvoirs, donne à ce titre une signification quasi royale [ ]. En effet, pour les auteurs antiques, le titre de princeps va de concert avec la remise du pouvoir sur l'ensemble de l'État romain [ a 19 ].

Selon leur point de vue, Auguste est devenu par ses actes le premier des citoyens romains primus inter pares , celui à qui incombe naturellement la responsabilité des affaires publiques [ ]. Dans la titulature d'Auguste apparaît le terme imperator , qui lui permet d'inscrire son action de façon permanente dans la tradition républicaine célébrant la victoire [ ].

Auguste obtient le droit d'utiliser la couronne civique en chêne corona civica comme ornement au-dessus de la porte de sa maison et les lauriers comme symbole [ ] , [ ].

La couronne est traditionnellement portée par un général romain lors d'un triomphe, maintenue au-dessus de la tête par un serviteur, permettant de rappeler au triomphateur que malgré ses exploits, il reste un mortel memento mori.

L'appropriation de ces deux symboles confère à Auguste une légitimité religieuse. En revanche, Auguste renonce à utiliser les autres insignes du pouvoir que portait Jules César comme le sceptre, le diadème ou la toge pourpre [ ]. Malgré tout, le Sénat fait placer dans la Curie un bouclier doré portant la mention virtus, pietas, clementia, iustitia , c'est-à-dire qu'il associe la personne d'Auguste aux valeurs essentielles des Romains: Enfin, Auguste se qualifie lui-même comme Caesar divi filius [ ].

Avec ce titre, il insiste sur les liens familiaux qui l'unissent au dictateur déifié Jules César. Le mot Caesar qui a été jusqu'à présent utilisé comme cognomen par les membres de la gens Iulia change de nature et devient un nom dynastique utilisé par la nouvelle famille que va fonder Auguste [ ].

Lors de son consulat de 27 av. Mais dans les faits, durant son consulat, le Sénat ne dispose que d'un pouvoir limité. Il se contente d'initier de nouvelles législations en soumettant des projets de lois au débat [ ]. La somme des pouvoirs d'Auguste provient avant tout des pouvoirs de toutes les fonctions républicaines qu'il assume et qui lui ont été confiées progressivement par le Sénat et par le peuple [ ] , [ ].

Bien qu'Auguste n'ait plus en apparence un contrôle direct sur les provinces et l'armée, il bénéficie toujours de la loyauté des soldats en service ainsi que des vétérans. Son pouvoir repose donc pour une bonne part sur cette autorité militaire qui lui permet d'appuyer ses décisions étant donné sa capacité à recourir à la force armée. Cette capacité n'est pas mise en avant afin de ne pas passer pour un tyran [ ]. Ce contrôle indirect est validé officiellement par le Sénat lorsqu'il propose à Auguste de prendre en charge les provinces qui nécessitent d'être pacifiées.

Ce dernier accepte d'assumer cette responsabilité pour une durée de dix ans [ ] , [ ]. Les provinces concernées sont celles qui ont été conquises récemment, comme l' Hispanie , la Gaule , la Syrie , la Cilicie , Chypre et l' Égypte.

Par conséquent, ce sont les provinces où stationnent la majorité des légions romaines , renforçant encore le pouvoir militaire d'Auguste [ ] , [ ] , [ ]. Le Sénat conserve le contrôle de régions stratégiquement importantes, comme l' Afrique du Nord qui approvisionne Rome en blé, ou la Macédoine et l' Illyrie où stationnent plusieurs légions [ ].

Mais au total, le Sénat a sous ses ordres cinq à six légions, contre plus d'une vingtaine pour Auguste. Donc même si Auguste ne dispose pas d'un monopole sur les décisions politiques et militaires, qu'il partage avec les gouverneurs nommés par le Sénat [ ] , il demeure la figure politique la plus puissante du monde romain [ ] , [ ].

Le reste de ses pouvoirs repose sur son immense fortune et sur une clientèle très nombreuse qu'il a réussi à réunir à travers tout l'Empire [ ]. La carrière de nombreux clients dépend de son patronage étant donné qu'il dispose d'un pouvoir financier inégalé dans la République romaine [ ]. Tous ses pouvoirs réunis forment la base de son auctoritas , qu'il assume pleinement comme la base de son action politique [ ].

Auguste n'hésite pas à puiser dans sa fortune personnelle pour prendre en charge des travaux coûteux. Par exemple, en 20 av. Ces gestes financiers sont portés à la connaissance du peuple afin de profiter à son image, par le biais des frappes de monnaie par exemple, comme en 16 av. Avant de quitter Rome pour rejoindre la Gaule puis l'Hispanie et les légions de Caius Antistius Vetus et de Titus Statilius Taurus , Auguste prend quelques précautions afin de s'assurer de la bonne gestion de la ville en son absence.

Il confie le gouvernement à Agrippa , consul en 27 av. Auguste se rend d'abord à Narbonne où il arrive durant l'été 27 av. Avant de passer en Espagne, il fait ériger un trophée à Lugdunum Convenarum , célébrant les victoires romaines des légats Titus Statilius Taurus et Caius Calvisius Sabinus sur les peuples pyrénéens [ ].

Arrivé à Tarraco en fin d'année 27 av. Auguste prend alors la tête des opérations militaires dans la campagne contre les Cantabres [ ]. Le front très étendu des opérations, qui comprend une bonne part du quart nord-ouest de la péninsule Ibérique , contraint Auguste à diviser son armée en plusieurs colonnes.

Celle dont il a pris le commandement se dirige d'abord vers le nord à partir de Segisama , vers le golfe du Lion [ ]. La campagne ne se déroule pas comme prévu, les Romains devant faire face à un ennemi difficile à cerner et qui met en place une tactique de guérilla. Le fait de ne pas pouvoir engager de bataille sur un terrain accessible prive Auguste d'une victoire rapide sur les peuples montagnards [ ].

Les Cantabres se retranchent dans leurs places fortes en altitude et entrainent l'armée romaine dans une guerre de siège [ ]. En ce qui concerne le front contre les Astures , la progression de la colonne de Publius Carisius est plus rapide, les confrontations avec l'ennemi étant plus nombreuses et de plus grande ampleur [ ]. À la fin de l'année 26 av. La maladie l'empêche de reprendre la tête de son armée au début du printemps et il reste à Tarraco jusqu'à la fin de l'année 25 av.

Auguste fonde une nouvelle ville en Hispanie afin d'y installer ses vétérans, baptisée Colonia Iulia Augusta Emerita. De retour à Rome en 24 av. Agrippa bénéficie de ressources considérables amassées lors de la proscription de 43 av. Sa fortune lui permet de mettre en place un véritable programme architectural mis au service de la gloire de l'empereur, ce que ce dernier ne peut se permettre de faire lui-même sans risquer de s'attirer l'hostilité du Sénat [ ].

Au début de l'année 23 av. La maladie d'Auguste inquiète son entourage qui se pose des questions sur la gestion de la succession de l'empereur. Mais Auguste semble vouloir maintenir délibérément une ambiguïté à ce sujet, ne prenant pas de position claire. Il a d'abord semblé accorder une place particulière à Marcellus qui a épousé sa fille Julie mais dans un même temps, lorsque sa santé décline, il partage les responsabilités entre Agrippa et son collègue au consulat Cnaeus Calpurnius Piso à qui il confie des documents officiels concernant la gestion de l'Empire [ ] , [ ] , [ ].

Peut-être persuadé d'être sur le point de mourir, Auguste aurait renoncé à mettre en place une succession dynastique et aurait jugé plus raisonnable de transmettre sa fortune et sa clientèle à Agrippa, un pouvoir considérable, tandis qu'il remettrait ses pouvoirs de prince au Sénat et au peuple [ ].

Contre toute attente, Auguste parvient à se rétablir d'une hépatite virale , grâce en partie à son médecin personnel Antonius Musa qui est récompensé pour ses loyaux services [ ]. Le rétablissement d'Auguste rend caduques les dispositions précédentes mais les tensions autour de la question de la succession demeurent très vives, surtout dans son entourage proche [ ] , [ ] , [ ]. Pour démontrer sa volonté de rendre ses pouvoirs aux institutions républicaines et parce que sa prise de contrôle du gouvernement est devenue trop évidente [ ] , Auguste renonce au consulat , après l'avoir occupé huit années consécutives, parfois sans collègue [ ].

Il permet ainsi à davantage de sénateurs de pouvoir viser cet honneur suprême [ ] , [ ] , [ ]. Ayant renoncé au consulat et à l' imperium associé, Auguste perd le pouvoir de convoquer le Sénat et le peuple [ ].

Or il est capital pour lui de conserver un tel pouvoir s'il veut être en mesure d'atteindre ses objectifs de réformes institutionnelles. Pour pallier ce problème, le 26 juin 23 av. Même si Auguste est de rang patricien , ce qui théoriquement l'empêche d'être élu tribun de la plèbe, il bénéficie déjà de leur statut sacrosaint depuis 36 av.

Les dernières attributions des tribuns de la plèbe qui lui sont accordées en 27 av. Ces nouvelles prérogatives lui sont accordées après avis du Sénat et vote des comices , dans le respect des traditions républicaines [ ].

À la fin de l'année 23 av. En septembre ou octobre, Marcellus décède brutalement, peut-être touché par l'épidémie de peste qui sévit en Italie. Dans le même temps, Rome connaît d'importantes inondations qui détruisent une partie de l'approvisionnement en blé.

La disette qui s'ensuit pousse le peuple à l'émeute. Ce dernier imagine un lien de cause à effet entre ces différentes catastrophes naturelles et le fait qu'Auguste ait abdiqué du consulat au début de l'année [ ]. Sous la pression populaire, le Sénat semble prêt à réinstituer la dictature pour redresser la situation.

Auguste, qui ne souhaite pas suivre l'exemple de son père adoptif Jules César , refuse néanmoins le titre de dictateur, même s'il doit ne le porter que de façon temporaire, mais accepte de prendre en charge le ravitaillement de Rome [ ]. Au début de l'année 22 av.

En effet, Murena affirme devant le tribunal que son client a reçu des instructions précises émanant d'Auguste lui ordonnant d'attaquer le royaume client des Odryses [ ] , [ ]. Si c'était avéré, il serait permis de douter de la bonne volonté d'Auguste quand il affirme vouloir restaurer la République [ ].

Et même si Marcus Primus se rétracte finalement et déclare que les ordres provenaient de Marcellus , récemment décédé, l'accusation portée à l'encontre d'Auguste paraît suffisamment sérieuse à ce dernier pour le décider à témoigner devant le tribunal [ ].

D'autant plus que l'implication de Marcellus pourrait aggraver les choses en prouvant qu'Auguste a mis en place un véritable régime monarchique et dynastique, déléguant des taches aussi importantes à son héritier. Auguste se présente donc devant le tribunal, en qualité de témoin, et réfute toutes les accusations portées à son encontre [ ]. Murena poursuit pourtant son attaque et demande alors à Auguste de s'expliquer sur son intervention durant le procès sans y avoir été invité, l'accusant d'user de son auctoritas.

Si Auguste se défend en invoquant l'intérêt public [ ] , [ ] , [ ] , l'attaque de Murena porte toutefois ses fruits et plusieurs jurés votent l'acquittement de Marcus Primus, pourtant reconnu coupable, mettant ainsi en doute la parole d'Auguste [ ] , [ ]. Le premier camouflet subi lors du procès de Marcus Primus, certes aux conséquences limitées pour Auguste, est un signe qu'il ne fait pas l'unanimité auprès des sénateurs et qu'une opposition sérieuse pourrait voir le jour.

Peu après, le 1 er septembre 22 av. Murena est cité parmi les complices de Caepio [ ]. Les conspirateurs sont jugés coupables en leur absence, étant parvenus à prendre la fuite, mais le verdict, donné durant un procès où Tibère a pris le rôle d'accusateur, n'a pas été voté à l'unanimité [ ] , [ ]. Condamnés à mort, tous les accusés sont exécutés au fur et à mesure de leur capture, sans que leur soit laissée l'opportunité de préparer leur défense [ ].

Auguste veille toutefois à ce que les apparences républicaines soient préservées dans cette affaire et une partie des évènements est passée sous silence [ ]. Ces deux procès politiques rapprochés dans le temps mettent à mal l'autorité d'Auguste et montrent que sa volonté affichée de restaurer la République n'a pas suffi à convaincre des sénateurs hostiles à l'accumulation de ses pouvoirs [ ].

Auguste décide alors de réformer le système judiciaire en supprimant le vote secret des jurés et en imposant d'obtenir l'unanimité avant de prononcer une peine capitale.

Ainsi, il devenait plus dangereux de manifester son opposition à la sentence prononcée durant un procès, accroissant le contrôle de l'empereur sur le fonctionnement des tribunaux [ ]. Auguste quitte Rome avec son épouse Livie pour rejoindre Agrippa , parti inspecter les provinces d'Orient depuis juillet 23 av. C'est durant son séjour sur l'île qu'il décide de remarier sa fille à Agrippa qui fait le déplacement depuis une province en Orient pour la célébration du mariage à Rome [ ].

Auguste quitte ensuite la Sicile et se rend en Grèce, à Sparte , avant de s'embarquer pour Samos où il passe l'hiver [ ]. Au printemps 20 av. Il retire le statut de cité libre aux villes de Cyzique , Tyr et Sidon en représailles de troubles dirigés contre des citoyens romains [ ]. Le roi Artaxias est renversé au profit de son frère Tigrane , monarque romanisé puisqu'il a vécu dix années à Rome. Ce dernier bénéficie du soutien d'Auguste qui envoie Tibère à la tête d'une armée pour chasser Artaxias.

Tibère remplit sa mission avec succès et couronne lui-même le nouveau roi d'Arménie [ ]. La démonstration de force d'Auguste et Tibère semble avoir impressionné Phraatès , ancien allié d'Artaxias. Le 12 mai 20 av. Auguste remporte ainsi sa principale victoire diplomatique, sans qu'aucun combat ne soit livré. L'empereur va habilement exploiter les dimensions symbolique et religieuse de ce succès, lui permettant d'asseoir définitivement la légitimité de sa position de maître du monde romain.

Ce temple, construit sur le modèle du temple de Jupiter Férétrien , permet à Auguste de se réapproprier la tradition des spolia opima qui remonte à Romulus, avec l'image duquel il renforce ses liens [ ]. Auguste entame ensuite son voyage de retour vers Rome. Il apprend la naissance de son premier petit-fils Caius , fils d'Agrippa et Julie, en arrivant à Samos où il passe l'hiver [ ]. Virgile , qui accompagne Auguste dans son voyage, décède sur le trajet du retour, entre la Grèce et l'Italie, porteur du manuscrit de l' Énéide.

Auguste refuse le triomphe que lui décerne le Sénat et préfère rentrer dans Rome en toute discrétion le 12 octobre 19 av. Auguste passe les trois années suivantes en Gaule , jusqu'en 13 av. Ce dernier cherche à soumettre les populations pannoniennes vivant entre les cours de la Drave au Nord et de la Save au Sud [ ]. Des travaux sont entrepris pour stabiliser les rives du Tibre. Afin de lutter contre les incendies, assez fréquents dans la capitale, un corps de vigiles est instauré.

De nouveaux aqueducs sont construits. Entre autres travaux publics, Auguste fait construire le forum d'Auguste. Il modifie l'aspect du vieux forum républicain dans un sens plus dynastique, en y reconstruisant la Curie Curia Julia , en y apposant le milliaire d'or censé marquer le départ de toutes les routes principales de l'empire, et en y terminant la basilique Julia ou encore le temple du divin Jules à l'emplacement où a été brûlé le corps de son père adoptif César , désormais divinisé.

Auguste fait également restaurer une statue étrusque d' Apollon [ ]. Une partie de sa propre maison au Palatin , qui a été touchée par la foudre, est transformée en temple d'Apollon Palatin, renforçant le caractère sacré de la demeure et de la personne du maître de Rome.

Il ajoute au temple d'Apollon des portiques et une bibliothèque grecque et latine , et y fait transférer les Livres Sibyllins et un foyer dédié à Vesta. Auguste ne se fait jamais bâtir de palais, affectant un train de vie sobre dans cette maison très simple du Palatin , jadis celle habitée par l'orateur Quintus Hortensius Hortalus. Mais c'est bien à partir de son règne que le Palatin devient la colline de l'empereur, ouvrant la voie aux constructions de plus en plus grandioses de ses successeurs, notamment Tibère , Caligula , Domitien et les Sévères.

Auguste fait également reconstruire la basilique Julia qui a été incendiée. Elle est dédiée à ses fils adoptifs Lucius et Caius. En l'honneur de son épouse Livie , Auguste fait construire, entre 15 et 7 av. La date a son importance car c'est le jour de l'anniversaire de l'épouse d'Auguste, Livie: Après son règne, les grands travaux d'urbanisme devinrent l'apanage de la famille impériale.

Sur le Forum Romain , deux arcs de triomphe célébrèrent les victoires du prince. Il ne reste que la base de l'un d'eux. Les problèmes liés à la succession d'Auguste deviennent une priorité d'ordre public lorsqu'il tombe gravement malade en 23 av. Pour assurer la stabilité de son régime, Auguste doit désigner et imposer un héritier légitime aux yeux de tous afin d'éviter de faire surgir chez les sénateurs la crainte d'un retour à la monarchie. Ainsi, l'héritier ne peut être choisi qu'en fonction de ses mérites [ ].

Ce choix semble être contredit lors de la lecture en public des volontés d'Auguste devant le Sénat en 23 av. Les dispositions prises alors semblent indiquer une préférence pour Agrippa. Ce dernier est en quelque sorte le bras droit d'Auguste et le seul qui paraît en mesure de conserver le contrôle des légions et de prendre en charge la gestion de l'Empire [ ] , [ ] à un moment où personne ne songe à la disparition éventuelle de l'empereur.

Si Auguste se tourne plutôt vers Agrippa à cet instant, c'est certainement parce qu'il considère que Marcellus est encore trop jeune et inexpérimenté.

Auguste a peut-être vu en Agrippa le régent nécessaire à la transition entre lui et son neveu, sa fortune et ses relations lui permettant de maintenir une certaine stabilité politique [ ]. Le rétablissement d'Auguste éloigne finalement l'échéance de la succession mais cette crise éphémère a mis en lumière de sérieuses tensions entre les proches de l'empereur.

En mettant en avant Marcellus, Auguste a pris le risque de s'aliéner trois de ses principaux soutiens, Agrippa, Mécène et Livie [ ]. Finalement, c'est Marcellus qui est écarté, produisant chez lui et son épouse Julie un certain ressentiment [ ].

À la fin de 23 av. La véracité de ces accusations n'a jamais été démontrée et rien n'exclut que Marcellus soit décédé de mort naturelle. Son statut d'héritier est finalement assumé par Auguste lorsqu'il décide de l'inhumer dans le mausolée qu'il a fait construire sur le Champ de Mars [ ].

Après la mort de Marcellus en 23 av. De cette union naissent cinq enfants, trois garçons et deux filles: Ce dernier doit son nom au fait qu'il soit né après la mort de son père.

Peu après le mariage, Agrippa est envoyé en Orient pour une mission de cinq ans avec l' imperium d'un proconsul et la tribunicia potestas , à l'égal d'Auguste dont l'autorité n'est néanmoins pas remise en cause. Agrippa s'installe à Samos , dans la partie orientale de la mer Égée [ ] , [ ].

Si cette décision d'Auguste peut être comprise comme le souhait de faire d'Agrippa son héritier, il s'agit surtout d'une mesure permettant de contenter ses amis césariens en autorisant l'un d'eux à partager une partie de ses pouvoirs sur l'Empire [ ].

La volonté d'Auguste de faire de Caius et Lucius Caesar ses héritiers est rendue publique lorsqu'il en fait ses fils adoptifs [ ]. Il prend le consulat en 5 et 2 av. À cette occasion, il les fait nommer consuls pour les années 1 et 4 apr. Après la mort d'Agrippa en 12 av. Le mariage est célébré dès la fin de la durée traditionnelle du deuil [ ]. Auguste donne sa fille en mariage à Tibère et non à Drusus car il ne souhaite pas briser le mariage de ce dernier avec Antonia Minor , alors que Vipsania, épouse de Tibère, n'est que la fille du premier mariage d'Agrippa [ ].

Tibère partage les pouvoirs tribunitiens d'Auguste pour l'année 6 av. Bien qu'il n'y ait pas de raison évidente expliquant ce départ, il pourrait s'agir d'une combinaison de plusieurs facteurs, parmi lesquels l'échec de son mariage avec Julia et un sentiment d'exclusion face aux faveurs d'Auguste consenties à Caius et Lucius Caesar. Ces derniers, qui ont rejoint le collège des prêtres à un âge précoce, apparaissent devant le peuple lors des spectacles sous un meilleur jour et ont été présentés à l'armée en Gaule [ ] , [ ].

Après le décès prématuré de Drusus en 9 av. Il est alors officiellement adopté par Auguste, à la condition qu'en retour, il adopte lui-même son neveu Germanicus [ ]. Cette décision perpétue la tradition de présenter des héritiers sur deux générations [ ]. La même année, Tibère reçoit les pouvoirs d'un tribun et d'un proconsul ainsi que les marques de respect des diplomates étrangers. En 13 , il peut célébrer son deuxième triomphe à Rome et partage un même niveau d' imperium qu'Auguste [ ].

Auguste meurt le 19 août 14 apr. Tacite et Dion Cassius rapportent tous les deux que Livie aurait servi à son époux des figues empoisonnées mais ces allégations restent sans preuve [ a 21 ] , [ a 22 ] , [ a 23 ]. On ne saurait dire si Auguste respirait encore ou n'était déjà plus lorsqu'il arriva à Nola car Livie avait entouré la maison de gardes qui en fermaient soigneusement les avenues. De temps en temps, elle faisait publier des nouvelles rassurantes, et, lorsqu'elle eut bien concerté ses mesures, on apprit qu'Auguste était mort et Tibère empereur.

Tibère est donc présent aux côtés de Livie au chevet du lit de mort d'Auguste et est officiellement désigné comme héritier à cet instant [ ]. Le corps d'Auguste est rapatrié à Rome, accompagné d'une immense procession funéraire.

Le jour de l'inhumation dans le mausolée du Champ de Mars , tous les commerces et centres d'affaires de Rome, privés comme publics, ferment leurs portes [ ].

Il se fit apporter un miroir, arranger la chevelure et réparer le teint. Puis, ayant reçu ses amis, il leur demanda s'il paraissait avoir bien joué le drame de la vie, et y ajouta cette finale: Les derniers mots d'Auguste nous sont connus grâce à Suétone , mais ne sont pas repris par d'autres auteurs antiques comme Tacite ou Dion Cassius , peut-être parce qu'ils laissent une grande place à Livie que les deux auteurs accusent plus ou moins directement d'empoisonnement [ m 2 ].

Par ces mots, Auguste livre son point de vue sur la vie humaine qu'il tourne en dérision. Mais cette formule, bien qu'attribuée à Auguste, n'a en fait pas été prononcée par ce dernier.

Il pourrait s'agir d'un mélange entre le récit des derniers instants d'Auguste tels qu'ils sont rapportés par Suétone et les considérations philosophiques de Sénèque dans ses Lettres à Lucilius [ m 2 ]. Les Res gestae Divi Augusti est un texte dont l'auteur n'est autre qu'Auguste et dans lequel il résume ses principales actions. À sa mort en 14 apr. Le contenu est divisé en trois grandes parties, elles-mêmes divisées en une quinzaine de chapitres. Auguste commence par énumérer les charges et les honneurs civils et religieux qu'il a reçus, puis il fait le bilan des dépenses effectuées en faveur de l'État ou du peuple romain, des jeux et spectacles qu'il a organisés et termine en énumérant tous ses exploits en tant que pacificateur et conquérant [ ].

Ils n'ont pas d'enfants et se séparent en 40 av. Il a une fille de cette union, Julia l'Aînée. Finalement, en troisièmes noces, il épouse en 38 av.

Livia Drusilla qui ne lui donne aucun enfant. Profil de Scribonia, Promptuarii Iconum Insigniorum. À sa mort le 19 août 14 apr. Auguste, en léguant ses mémoires dans une autobiographie, aujourd'hui perdue, et en promouvant son action par l'intermédiaire des Res gestae , a montré qu'il était soucieux de renvoyer une bonne image à la postérité. Auguste est universellement connu comme un grand dirigeant dont le rôle dans l'histoire de l'Europe et du monde a été très important. Dans son livre Les Hart classe Auguste à la dix-huitième place.

Bien qu'il bénéficie aujourd'hui d'une image positive et qu'il peut être considéré comme un des plus grands empereurs romains, l'opinion à son sujet a évolué au cours des siècles, certains auteurs se montrant très critiques envers le personnage, son caractère, ou envers ses décisions politiques.

Dans son ouvrage la Vie des douze Césars , Suétone livre une description très précise d'Auguste. Il s'inquiétait si peu du soin de sa chevelure, qu'il occupait à la hâte plusieurs coiffeurs à la fois, et que, tantôt il se faisait couper la barbe, tantôt il la faisait raser, sans qu'il cessât, pendant ce temps, de lire ou d'écrire.

Soit qu'il parlât, soit qu'il se tût, il avait le visage tranquille et serein. Un des principaux personnages de la Gaule avoua aux siens qu'il avait conçu le projet d'aborder ce prince au passage des Alpes, comme pour s'entretenir avec lui, et de le jeter dans un précipice, mais que la douceur de son visage l'avait détourné de sa résolution.

Auguste avait les yeux vifs et brillants; il voulait même que l'on crût qu'ils tenaient de la puissance divine. Quand il regardait fixement, c'était le flatter que de baisser les yeux comme devant le soleil. Ses dents étaient écartées, petites et inégales, ses cheveux légèrement bouclés et un peu blonds, ses sourcils joints, ses oreilles de moyenne grandeur, son nez aquilin et pointu, son teint entre le brun et le blanc. D'autres ouvrages comme l Épitomé de Caesaribus , faussement attribué à Aurelius Victor , affirment que l'on baissait les yeux devant l'empereur, comme s'il émanait de lui une puissance divine.

Il semble donc que cette donnée ait été détournée pour contribuer au mythe [ ]. En raison de l'image qu'il voulait donner, il est possible qu'il ait cherché, notamment à l'aide de chaussures un peu hautes, à paraître plus grand [ ]. Auguste est incontestablement de santé fragile [ ]. Il souffre d'allergies saisonnières au début du printemps et à l'automne.

Suétone rapporte qu'il a des problèmes d'ordre dermatologique [ ]. Sa hanche, sa cuisse et sa jambe gauches le font parfois boiter. Il y remédie au moyen de sangles et d'éclisses. Son index droit est ankylosé. Il souffre de la vessie coliques néphrétiques [ ]. Il est aussi sujet à la frilosité et à des fièvres intestinales. Mais il est couvé par ses médecins [ ]. Les artistes le représentent selon les canons esthétiques de la statuaire classique, sans laisser apparaître une quelconque fragilité de santé [ ].

Malgré les rumeurs colportées sur sa mort, celle-ci est très probablement naturelle [ ]. Il inaugure une tradition selon laquelle la représentation et ses références servent la propagande impériale [ ].

C'est donc un portrait qui est peu expressif et très idéalisé, à l'image des portraits de l'époque de Périclès. Le visage est magnifié, impassible et jeune. Le portrait augustéen, dont on a de très nombreux exemples, peut être classifié en différents types basés sur la façon dont sont représentés les cheveux. Par exemple, les mèches du front peuvent former soit une fourche, soit une pince.

On distingue principalement quatre types de portraits différents:. Le culte impérial apparaît dès la divinisation de Jules César. Même si Auguste a refusé d'être divinisé de son vivant, un véritable culte lui était voué, surtout en Orient, durant son règne et on rendait hommage à son genius et à son numen [ ]. Dès le début du principat , le Sénat ordonne qu'une libation au genius d'Auguste soit effectuée à tous les banquets. Peu à peu, Auguste est associée à une divinité d'origine orientale, Roma.

De nombreux monuments sont érigés dans tout l'Empire dédiés à Roma et Auguste, achevant la sacralisation de l'empereur de son vivant [ ]. Le culte voué à Auguste s'amplifie après sa mort, une fois qu'il est officiellement divinisé. Le culte impérial est développé par son successeur Tibère qui lui fait ériger un temple près du Forum Romain et crée une nouvelle classe de prêtre, les Sodales Augustales.

Le culte d'Auguste se poursuit jusqu'à ce que le Christianisme devienne religion d'État en avec l' édit de Théodose.

Auguste bénéficie de l'appui de nombreux historiens antiques, comme Nicolas de Damas qui, dans sa biographie, ne décrit le fondateur de l' Empire romain qu'à son avantage. Quelques historiens se montrent plus critiques, comme Tacite , lui reprochant notamment d'avoir mis un terme à la République romaine avec l' instauration du principat.

Toutefois, une grande majorité livre un constat positif. Un historien tel que Dion Cassius peut juger des actions d'Auguste avec du recul et les associe à la longue période de paix qu'a connu l'Empire, baptisée Pax Romana. Après la christianisation de l' Empire romain , le règne d'Auguste est réinterprété différemment et prend une nouvelle signification. Les annalistes de l' Antiquité tardive et du Moyen Âge essaient de faire coïncider la période de paix qu'a connue l'Empire et qui débute avec le règne d'Auguste, baptisée Pax romana , avec la christianisation progressive du monde méditerranéen qui a commencé à la même époque puisque Jésus est né durant le règne d'Auguste.

Il y aurait donc un parallèle entre la Pax romana et la Pax christiana. Lors de la naissance de Jésus , il n'y avait pas encore de pape mais un empereur , Auguste, qui est donc indirectement célébré et évoqué durant les cérémonies de la Nativité [ m 3 ]. À partir de la Renaissance , les jugements envers Auguste et son règne se font plus sévères. L'auteur irlandais Jonathan Swift , dans son Discourse on the Contests and Dissentions in Athens and Rome , se montre très critique et reproche à Auguste d'avoir mis en place un régime tyrannique mettant fin à la République romaine.

Swift exalte ainsi les vertus du républicanisme afin de mettre en valeur les qualités de la monarchie constitutionnelle de la Grande-Bretagne de son époque [ m 4 ]. Montesquieu est également fort critique, commençant par souligner la façon peu glorieuse dont Auguste est arrivé au pouvoir:.

Dans ces temps-là, les soldats faisaient plus de cas de la libéralité de leur général que de son courage. Il montre ensuite qu'Auguste a réussi à se maintenir au pouvoir en suivant une politique opposée à celle de César, feignant de soutenir les institutions républicaines, tout en visant à établir un pouvoir fondamentalement monarchique: Peu après la Révolution française , les politiciens tentent d'établir un parallèle entre leurs actions et celles des personnages antiques.

Ainsi, la mise en place du Directoire qui met fin au régime de la Terreur des Jacobins en est comparée à l' instauration du principat par Auguste. Selon lui, le régime mis en place par Auguste fait suite à une révolution durant laquelle, à l'aide d'argent et de la force armée, Auguste a remplacé les anciennes classes dirigeantes par un nouvel ordre social.

Ce nouveau régime, bien que conservant en façade les principes républicains, est en fait un régime autocratique. Selon l'historien allemand Jochen Bleicken, qui émet un jugement plus favorable, Auguste fait partie des grands hommes de l'Antiquité car il a été en mesure de construire un empire durable et de créer une nouvelle élite. Malgré tout, il ne peut y avoir de doute sur le caractère hypocrite du nouveau régime qui se revendique comme républicain.

L'historien allemand Dietmar Kienast voit en Auguste le souverain le plus désintéressé de l'Histoire. Ce point de vue est repris par Klaus Bringmann en , qui défend dans sa biographie d'Auguste un jugement globalement positif sur son règne.

Arthur Jafa, réalisateur et artiste visuel acclamé par la critique, présente son film APEX pour la première fois en France.

Ce film de 8 minutes, rythmé par une musique envoûtante, offre un scénario où différentes histoires inspirées de la culture afro-américaine prennent une dimension universelle. Cette exposition présente les travaux des Lauréats, des mentions du Jury et du vainqueur du Prix Dior de la Photographie pour Jeunes Talents Kennedy, son corps était transporté dans un train funéraire de New York à Washington. The Train se penche sur cet événement historique à travers trois travaux distincts: Le projet est parti de là.

Graham has been a prolific and well published artist, including three survey monographs, by Mack , SteidlMack and Phaidon , along with 17 other publications. His work has been exhibited extensively — notably participating in the Italian Pavilion of the 49th Venice Biennale , the inaugural exhibition at Switzerland's national Fotomuseum Winterthur , and most recently a solo exhibition at New York City's Museum of Modern Art.

From Wikipedia, the free encyclopedia. Retrieved 4 March Retrieved 2 March Eugene Smith Memorial Fund. Retrieved 15 October

Expositions

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.