Imperial Cleaning

Mandat français sur la Syrie et le Liban

Dans son programme daté du 19 avril , la Commune résume [ 20 ]:.

BMW G310GS by Hornig

' + titre + '

L'objectif était de donner l'indépendance à ce pays, ainsi qu'au Liban, quand une élite politique fiable et sérieuse serait formée, pour diriger et administrer ce pays. Contrairement aux mandats britanniques au Moyen-Orient Iraq, Palestine, et Jordanie , qui préparaient plutôt de futures monarchies sauf pour le futur État d'Israël et la Palestine , la France privilégiait un modèle républicain pour ces mandats, quand ils deviendraient indépendants.

Cependant, cette forme de nationalisme n'est populaire que chez les musulmans, les chrétiens étant quant à eux assez hostiles à l' Empire ottoman et privilégient un nationalisme strictement arabe de tendance laïque.

Avec la révolution Jeunes-Turcs de , les Arabes qui avaient surtout affirmé une identité culturelle spécifique au sein de l'Empire convoquent un congrès à Paris. Lors de ce congrès, les deux cents délégués demanderont la reconnaissance par l'Empire ottoman du peuple arabe, ce que refusera le gouvernement nationaliste Jeune-Turc. C'est au cours d'un séjour à Damas que Fayçal ibn Hussein , qui prendra la tête de la grande révolte arabe , se convertit aux thèses de certaines sociétés nationalistes arabes secrètes.

Avec la guerre, ce mouvement arabiste devient plus politique mais aussi plus radical et réclame rapidement l'indépendance des territoires arabes, mais aussi l'unité qu'elle soit syrienne, arabe ou islamique. Lors de la guerre, les Français sont contraints de laisser la prédominance militaire au Proche-Orient aux troupes britanniques.

Ces derniers ont négocié la collaboration des Arabes [ 3 ]. Le 10 juin , sur la foi des promesses britanniques, le chérif Hussein gardien des lieux saints , se proclame roi des Arabes même s'il n'est reconnu que comme roi du Hedjaz par les puissances européennes [ 2 ] et lève à Médine l'étendard de la révolte contre les Turcs.

Le 10 juin sera une fête nationale en Jordanie Royaume hachémite. Il rallie une à une les principales villes de la région qui hissent à leur tour le drapeau arabe, et la nouvelle administration prête allégeance à Hussein en tant que roi de tous les Arabes [ 2 ]. Les Arabes de Palestine soutiennent l'émir Fayçal, craignant l'installation d'un foyer national juif en Palestine [ 5 ]: Le général Allenby dresse les grandes lignes du gouvernement militaire de la Syrie et du Liban, et il procède à la répartition des territoires.

Il confie à Fayçal l'administration de la Syrie intérieure zone est , tandis que les Britanniques se réservent la Palestine zone sud. Quant aux Français qui ont débarqué à Beyrouth le 8 octobre , ils occupent les côtes syriennes jusqu'à Naqoura au sud zone ouest. Pour apaiser les craintes des populations du Levant , Paris et Londres publient le 8 novembre la déclaration suivante:.

Entre octobre et novembre , Fayçal forme le premier gouvernement arabe et nomme Rida Pacha al-Rikabi gouverneur militaire. Confrontés à la volonté des Britanniques et des Français de prendre le contrôle total de la région, les gouvernements arabes des villes sont dissous en octobre Les Français demandent la mise en application des accords Sykes-Picot , plaçant la Syrie sous leur influence.

Ne pouvant pas se permettre d'entrer en conflit avec les Français, du fait que les Britanniques devaient s'occuper de la guerre d'indépendance irlandaise et de la révolte indienne voulant plus d'autonomie en , les Britanniques décident de céder la région aux Français. Les troupes britanniques se retirent de Damas le 26 novembre , laissant le gouvernement arabe et la France face à face. Au mois de décembre , les Français envahissent la Bekaa. Lors de cette crise, des rivalités éclatent entre communautés, clans, familles, régions et villes.

Le nouveau pouvoir hachémite se heurte dès les premiers jours aux élites traditionnelles damascènes qui occupaient une place de choix dans le pays sous l'ère ottomane.

Ces personnes voient avec mécontentement les officiers d'origine irakienne , les civils palestiniens, syriens et libanais venant de classe sociale modeste s'arroger une grande partie du pouvoir politique et militaire. Avec la conférence de paix de Versailles , Fayçal se retrouve encore plus affaibli, en raison de l'attitude des Européens qui ont décidé d'ignorer les revendications arabes. Les conclusions de la commission sont cependant rejetées par les Français et tout simplement ignorées par les Anglais.

Pour convaincre Paris et Londres de changer de position, Fayçal entreprend deux longs voyages en Europe novembre et septembre - janvier , et rencontre plusieurs diplomates dont Robert de Caix qui dirige les négociations avec Fayçal [ 7 ].

Cependant ses prises de positions ne rencontrent pas d'écho à Paris, en particulier après la victoire aux élections législatives de janvier de la droite conservatrice, favorable à la colonisation. Signe de la détermination de la France à intervenir au Levant, le général Gouraud est nommé Haut-commissaire en Syrie-Cilicie, et ses troupes relèvent les soldats britanniques présents au Liban et sur le littoral syrien [ 2 ]. En Syrie, les nationalistes refusent de revoir leur position, et se divisent sur la marche à suivre.

Fayçal qui a accepté d'importants compromis face à Clemenceau et au chef sioniste Weizmann sur l'immigration juive en Palestine se voit de plus en plus isolé. Les nationalistes se radicalisent et se divisent en deux groupes, le premier, plutôt modéré, comprend Rida Pacha Rikabi et le second des radicaux rassemblés autour de Yassin al-Hachimi pour lesquels l'indépendance n'est pas négociable. Fayçal qui doit se justifier de ses actes devant les partis nationalistes Club arabe, al-Fatat , Al-Ahd, Istiqlal cherche à créer une force politique plus modérée.

C'est ainsi qu'il convoque des élections pour le Congrès général syrien en mai Ils se révoltent, entraînant des incidents violents, à Tripoli , Baalbek et Marjayoun. Devant cet état de fait, Fayçal se tourne vers des notables conservateurs qui fondent le Bloc national à la fin du mois de janvier Les vues du parti sont compatibles avec les accords passés entre Fayçal d'une part et Weizmann et Clemenceau d'autre part.

Le 8 mars , le Congrès syrien, présidé par Hachem el-Atassi adopte une résolution, rejette les accords Fayçal-Clemenceau et proclame à l'unanimité l'indépendance de la Syrie dans ses frontières naturelles Palestine incluse [ 2 ]. Par ailleurs, Fayçal se fait couronner roi constitutionnel de Grande Syrie [ 8 ]. Le Congrès prévoit également une union politique et économique avec l' Irak voisin, pour lequel il demande également l'indépendance. Le premier gouvernement nationaliste est constitué le 9 mars , il est dirigé par Ali Rida Pacha Rikabi.

La Syrie est donc l'un des premiers pays arabe à avoir rédigé une constitution, laquelle fait d'elle une monarchie bicamérale [ 9 ]. Le 25 avril , au cours de l'élaboration du traité de Sèvres , le conseil suprême interallié attribue à la France un mandat sur la Syrie Liban inclus et au Royaume-Uni un mandat sur la Palestine et la Mésopotamie.

L'annonce de la nouvelle entraîne en Syrie de violentes manifestations, les Syriens exigent une action gouvernementale immédiate afin de contrer les plans franco-britanniques. Ces manifestations causent la chute du gouvernement Rikabi et le roi Fayçal charge Hachem el-Atassi de constituer un nouveau gouvernement.

Ce gouvernement est formé le 7 mai et celui-ci décide d'organiser la conscription générale, lançant parallèlement un emprunt intérieur pour financer l'armée. À Beyrouth , la presse chrétienne anti-chérifienne affiche son hostilité à la décision prise par Fayçal.

Les nationalistes libanais profitent de cette crise pour réunir le 22 mars un Conseil administratif à Baabda. Le conseil réunit des notables et des dignitaires chrétiens ainsi qu'un groupe de druzes.

Ce conseil proclame l'indépendance du Liban. Le 14 juillet , le général Gouraud lance un ultimatum à Fayçal, l'invitant à se rendre aux conclusions du traité de Sèvres. Sachant que l'équilibre des forces n'est pas à son avantage [ 10 ] , Fayçal décide de collaborer.

Cependant, le jeune ministre de la Guerre Youssef al-Azmeh refuse de déposer les armes et mène une ultime bataille contre les Français. La bataille de Khan Mayssaloun est gagnée en moins d'une journée par les Français sous le commandement du général Mariano Goybet , et Azmeh y trouve la mort avec la plupart des hommes qui avaient conduit la révolte arabe à Médine. Le général Mariano Goybet et les troupes françaises entrent à Damas le 24 juillet Au Liban, les hommes du général Gouraud ont été accueillis en libérateurs par la communauté maronite, mais en Syrie, les Français se heurtent à une forte opposition [ 8 ].

Dans une déclaration publiée en , le général Gouraud expose sans ambiguïté sa politique à l'égard de la Syrie,. Des massacres, s'ils avaient lieu, seraient suivis de terribles représailles par la voie des airs [ 11 ]. Cependant, le reste du pays est encore hors de contrôle et, de à , l'armée française combat les insurgés dans la région des Alaouites , des Druzes et d' Alep.

Ce n'est qu'après trois ans de combat que les Français parviennent à vaincre les dernières résistances. Le 1 er septembre , le général Gouraud proclame la création de l' État du Grand Liban , en y annexant le mont Liban et les villes côtières conformément aux souhaits émis par les maronites et par la droite coloniale française [réf. Par cette décision, la Syrie perd une importante zone côtière et en particulier la ville de Tripoli qui possédait l'un des plus grands ports du Levant.

Le pays ne compte alors plus que sur Lattaquié et sur son port qui devient le premier du pays [ 12 ]. Quant à Fayçal, il part en exil, il s'installe d'abord en Palestine puis en Italie , avant de prendre le trône d'Irak sur la proposition du Royaume-Uni.

Après avoir pris le contrôle du pays, les Français tentent de créer une structure administrative à plusieurs niveaux. La première décision a été de choisir quel serait le siège du Haut-commissariat français.

Les Français ont longuement hésité entre Beyrouth et Damas. Tandis que l'une était francophile, l'autre était hostile même au sein de la communauté chrétienne. Les Français choisissent une solution intermédiaire: Cependant, le projet a vite été abandonné au profit de Beyrouth. Pour le général Gouraud, la France doit faire taire les velléités nationalistes en divisant la région en petites unités administratives, ce qui est fait dès la fin de l'année Un territoire autonome alaouite est créé le 2 septembre et est directement placé sous autorité française [ 13 ].

L' État du Djebel druze est institué le 24 octobre avec Soueïda comme capitale [ 1 ]. En juin , un premier regroupement a lieu avec la réunification des États de Damas, d'Alep et de Lattaquié en une Fédération syrienne. Avec la création de ce nouvel État, la France doit choisir la nouvelle capitale. Le choix se portait entre Alep au nord et Damas au sud, mais les Français choisissent finalement Homs. Homs bénéficiait d'une position stratégique, elle offrait un meilleur placement géographique et d'une meilleure situation commerciale.

C'était enfin une ville provinciale qui était en dehors des luttes intestines entre familles et clans des deux autres villes. En mars , l' État du sandjak d'Alexandrette qui était peuplé d'une minorité de Turcs est créé [ 8 ]. Par l'arrêté du 5 décembre , l'État des Alaouites avec les sandjaks de Lattaquié et de Tartous est créé, avec Lattaquié comme capitale [ 1 ].

L' insurrection syrienne contre le nouveau pouvoir français naît pendant l'été dans l' État des Druzes. C'est là que les premières défaites sont infligées à l'armée française.

Les Druzes se plaignaient des méthodes trop brutales du général Sarrail et leurs nombreuses plaintes à Paris restaient lettre morte, Sarrail étant le protégé de la nouvelle majorité élue l'année précédente [ 14 ].

Cette insurrection menée par Sultan el-Atrach se propagera dans toute la Syrie en quelques mois et deviendra très vite une révolte nationale. Le niveau Vigipirate "sécurité renforcée - risque attentat " s'applique sur l'ensemble du territoire. Le ministère demande à chacune et chacun, personnels de l'Éducation nationale, parents d'élèves, élèves de prendre connaissance de ces consignes et de les respecter afin d'améliorer le niveau de sécurité dans nos écoles et établissements.

Le principe de laïcité est au fondement du système éducatif français depuis la fin du XIXe siècle. L'importance de la laïcité dans les valeurs scolaires républicaines a été accentuée par la loi du 9 décembre instaurant la laïcité de l'État. Ce nouveau référentiel est déployé à partir de septembre Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche. Personnels Particuliers Elèves Parents d'élèves. Campagne d'inscription aux concours de l'enseignement Les inscriptions aux concours de recrutement d'enseignants auront lieu du 11 septembre , à partir de12h00, au 11 octobre , 17h00, heure de Paris.

Ensemble pour l'École de la confiance: Devenir accompagnant des élèves en situation de handicap Les personnels accompagnants assurent des missions d'aide aux élèves en situation de handicap. L'académie recrute des enseignants contractuels Lire la suite Consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère Le niveau Vigipirate "sécurité renforcée - risque attentat " s'applique sur l'ensemble du territoire. La laïcité à l'école Le principe de laïcité est au fondement du système éducatif français depuis la fin du XIXe siècle.

Un projet de partenariat stratégique réussi! Dispositif étudiants apprentis Enseignement privé - 2nd degré: Une permanence ouverte les samedi 10 et dimanche 11 mars Prix Impulsions Les usages du numérique éducatif de demain. Derniers jours pour s'inscrire Plan Étudiants: Formation de formateurs Inscriptions régionales aux 45ème Olympiades des Métiers Journée d'accueil des assistants de langue le 3 octobre à Canopé L'excellence des élèves de l'académie à l'honneur La webradio du collège de Blenod-lès-Pont-à-Mousson à la COP23!

Une visite présidentielle pour la rentrée à Forbach! Clôture du projet franco-américain Dispositif étudiants apprentis: Un nouveau partenaire canadien pour l'académie de Nancy-Metz! Finale académique du concours C. Des élèves du lycée Majorelle de Toul sur scène Expérimentation du lycée 4. Année du sport scolaire Journée du sport scolaire: Maîtres stagiaires à la rentrée Formation en transition énergétique: Remise des Olympiades de mathématiques aux lauréats lorrains Reviens te former Salon régional des mini-entreprises Camouflage et architecture Collèges de Meurthe-et-Moselle: Get active for your future!

J moins 21 Cérémonies des voeux du recteur de l'académie de Nancy-Metz Concertation nationale sur le numérique pour l'éducation dans l'académie Etienne Klein à Nancy pour les Olympiades nationales de Physique les 30 et 31 janvier Hommage rendu aux victimes de l'attentat survenu le 7 janvier Lancement du site Internet www.

Accueil des stagiaires du 1er et 2nd degré du 27 août Des enseignants bien formés pour mettre tous les élèves sur le chemin de la réussite. Mobilité individuelle à Atlanta: Concours de mathématiques franco-chinois: Les costumes de l'Opéra de Lorraine par les brodeuses du lycée Lapie de Lunéville Les élèves de l'académie filment le métier qui leur plaît - session Parlement des enfants: Assises de l'éducation prioritaire De l'école au collège: Séminaire de démarrage du projet au lycée Poncelet à Metz Rythmes scolaires: Centenaire de la Grande Guerre: Cérémonie de remise des Palmes académiques Certification A2 - B1: Colas, au Grand prix des jeunes lecteurs La journée nationale de la réussite éducative La Lettre de la pédagogie: Mathématiques de la planète Terre Année franco-allemande Compétitions sportives pour les apprentis lorrains Concert de la Saint-Patrick: Conseil académique à la vie lycéenne Egalité Filles-Garçons: Accompagnement personnalisé et scolarisation des élèves porteurs de handicap: Concours scolaire Erignac Le printemps des relations internationales Lutte contre la discrimination: Gestion du 1er degré et examens professionnels: Assises de la formation professionnelle: Fête de la science Baccalauréat et DNB Résultats des examens Des parcours spécifiques adapté à la scolarisation des jeunes sourds et malentendants Divulgation d'un exercice d'un sujet du baccalauréat Les chiffres clés des examens dans l'académie.

Label Marianne, enquête de satisfaction Lancement de la 16ème édition du concours de projets Entreprendre Nouveau et unique dans l'Académie Outils pour évaluer les compétences du socle commun à l'école et au collège Stratégie en matière de développement durable Une nouvelle récompense pour le lycée de Behren les Forbach. Cadets de la défense en Lorraine Journée franco allemande Label Marianne, enquête de satisfaction Point d'étape de l'année scolaire Préparation de la rentrée Une cordée pluridisciplinaire en Lorraine: Une première en France!

La rentrée du recteur dans l'académie Les premiers certificats "informatique internet" remis à de jeunes lorrains Nouveau: Installation des équipes mobiles de sécurité dans l'académie Recrutement de professeurs contractuels ou vacataires Semaine de la presse et des médias dans l'école. Frais de déplacements La carte géologique de la Lorraine La convention des droits de l'enfant dans l'académie La réforme du lycée expliquée aux collégiens Le recteur rencontre le ministre de l'Education de la Sarre Lytext au service des lycéens Un internat d'excellence dans l'académie.

Les clefs de la réussite Sciences in schools dans l'Académie. Insertion professionnelle dans les carrières sanitaires et sociales: La rentrée du Recteur en Lorraine. Rentrée des personnels d'encadrement. Baccalauréat session Bienvenue dans l'académie de Nancy-Metz Examens:

Menu de navigation

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.