Imperial Cleaning

Le Bureau Information Jeunesse

La résistance non-violente se montre plus active que la résistance violente. De rien, rien ne vient.

Coordonnées

S'identifier

Le développement des ressources personnelles et celui des ressources d'équipes sont indissociables. Les organisations possèdent de telles facultés, si et seulement si, les hommes qui les composent les ont développées. Même si les personnes possèdent virtuellement ces facultés, le système éducatif n'en a pas pris en charge le développement.

Il faut donc agir pour permettre aux personnes d'agir. Car la personne et l'équipe peuvent se contaminer mutuellement ou s'enrichir mutuellement.

Il existe clairement des fonctionnements collectifs qui entravent et anéantissent les ressources personnelles, et, des attitudes personnelles qui sapent les ressources collectives. Voila pourquoi nous prêtons attention, dans toutes les animations collectives et dans tous nos activités de management ludiques à offrir des occasions concrètes d'expérimenter des process impliquant à la fois l'attitude personnelle, l' intelligence collective et l'organisation de ces comportements.

Incenteam propose des jeux Ice Breakers icebreaker activities au travers d' animations interactives digitales et autres innovations numériques à Paris et dans toute la France. A voir absolument Human Joystick ou The Network ou comment dynamiser votre audience en un court instant. Sur la côte d'azur, séminaire à Nice avec Mediterevent.

Séminaires en Espagne, Benidorm. Toggle navigation Organisateur Team Building Incentives. Organisateur séminaires Activités Incentives Entreprises Insufflez du ludique dans vos rencontres Des Animations innovantes qui ont du sens! Organisateur Animations de séminaires. Recherche rapide par mot clef. Séminaires à Paris, IDF ou Organisez des séminaires collaboratifs ludiques et pédagogiques avec Incenteam Vous en dire davantage sur nos valeurs.

Il est très difficile de le trouver en nous. Il est impossible de le trouver ailleurs. Sinon vous passerez à côté de la majeure partie de votre vie. Alors traitez-les de la sorte. Je suis seulement passionnément curieux. La boucle et bouclée. Il y a le labeur visible et le labeur invisible. Ne laissez pas le brouhaha extérieur étouffer votre voix intérieure. Ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition.

Le reste est secondaire. Mais je ne peux accepter de ne pas essayer. Mais ce travail est souvent désagréable donc impopulaire. Elle est une attention qui engage tout notre être: On est attentif quand on regarde bien, quand on écoute bien, quand on goute bien.

Le meilleur moyen de comprendre les autres est de les écouter. La première se corrige, la seconde se combat. Par le passé, certaines prévisions sur l'épuisement des ressources énergétiques se sont révélées inexactes. Hormis les pays producteurs de pétrole du Moyen-Orient , pratiquement tous les autres pays producteurs ont dépassé leur pic de production de pétrole conventionnel [ ]. En , le géochimiste Claude Allègre avance que la problématique d'épuisement des ressources en métaux peut être résolue par le recyclage: Il est à noter que le recyclage nécessite lui-même de l'énergie haute température et des matériaux précieux et polluants solvants, catalyseurs , ce qui diminue l'efficacité du recyclage.

Cela dit, les matériaux high-tech produits en masse par les sociétés de croissance reposent sur des ressources et des procédés de fabrication qui ne peuvent se contenter des qualités médiocres des productions issues du recyclage.

L'économiste du développement et géographe Sylvie Brunel estime ainsi que les mouvements de développement durable et de décroissance sont nés dans l'affolement des années face à la montée de la population du Tiers Monde. Selon Sylvie Brunel, le développement des pays du Nord permet, entre autres, de tirer celui des pays du Sud. Avec son raisonnement, faire décroître les pays développés aurait donc des conséquences négatives pour les pays en développement qui perdraient des marchés pour exporter leurs matières premières, leurs produits manufacturés et leurs services.

La théorie de la croissance endogène considère que les facteurs humains, la connaissance et l' innovation technique prennent le relais d'une croissance basée sur des facteurs matériels. Par exemple les partisans de la société de l'information , considèrent que l'humanité est entrée dans une nouvelle ère technologique, et qu'il est désormais possible, grâce à l'informatique et aux télécommunications, de créer de la richesse i. Ce qui permet à certains penseurs notamment Joël de Rosnay ou Bernard Benhamou d'affirmer qu'il est possible de générer de la croissance sans produire de déchets.

Toutefois, un réseau utilise des supports matériels satellites, câbles, actifs réseaux et ordinateurs et le traitement et la diffusion des informations a un coût énergétique.

L'informatique utilise des métaux rares [ ] , des plastiques polluants et des substances chimiques comme des retardateurs de flamme les polybromodiphényléthers. Les ordinateurs sont très vite dépassés et sont envoyés en masse vers les pays du Sud [ ] , où ils sont démontés et recyclés par des ferrailleurs improvisés, qui vivent dans un environnement pollué et très dangereux [ ].

Cette analyse a toutefois été contestée par l'économiste Joseph Schumpeter en C'est que l'on appelle destruction créatrice , c'est-à-dire disparition de secteurs d'activité conjointement à la création de nouvelles activités économiques: L'une des critiques qu'on pourrait apporter aux théories économistes classiques est qu'elles sont découplées des contingences matérielles, comme les matériaux, les déchets ou les dommages écologiques.

Un secteur d'activité peut disparaître, mais pas les déchets que ce secteur a créé. Certains penseurs estiment que les progrès de la science permettront de résoudre les problèmes énergétiques et liés à l'élimination des déchets. Ainsi, le géochimiste Claude Allègre écrit ainsi à propos de la décroissance: Allègre considère que la décroissance conduirait à imposer une réduction de la croissance des pays pauvres [ ].

Il remet également en question le caractère anthropique du réchauffement climatique , c'est-à-dire le fait qu'il soit dû aux activités humaines. Par exemple, les activités de recherche et développement dans le domaine de l' énergie nucléaire pourraient fournir des solutions de substitution face à la probable pénurie de pétrole.

À plus long terme, les partisans de la fusion nucléaire prédisent que les réacteurs de type ITER seront des sources d'énergie quasiment inépuisables et peu polluantes.

L' intensité énergétique est un des facteurs de l' équation de Kaya , qui tend à démontrer, comme l'explique par exemple Jean-Marc Jancovici [ ] , que soit la décroissance économique, soit la décroissance de la population sont indispensables pour éviter la catastrophe écologique.

Par ailleurs, la décroissance implique une baisse globale de la consommation énergétique, ce qui ne contredit pas la recherche d'énergies nouvelles, moins polluantes. Le psychanalyste Jean Zin estime que cette analogie contredit l'analyse scientifique des phénomènes d' émergence et de néguentropie qui affectent les systèmes dynamiques complexes tels que l'organisation sociale humaine [ ].

Il est à noter que le phénomène de néguentropie se passe sur une durée de temps qui dépasse largement le siècle, voire le millénaire. L'ensemble des partis politiques ont délaissé des questions de fond telle que la valeur-travail. La question de la réduction du temps de travail est traitée dans une perspective comptable [non neutre]. Le Parti socialiste français reste attaché à la doctrine productiviste, au motif que la croissance est créatrice d'emplois. Éludant également la question du remplacement des emplois par la robotique , le parti s'oppose aux arguments des zadistes , notamment à Notre-Dame-des-Landes et au Barrage de Sivens.

La gauche antilibérale réduit le thème de la croissance à la question de son partage sans la remettre elle-même en cause [non neutre]. Au sein des Verts , la question de la décroissance divise les militants, les positions d' Yves Cochet restant à la marge. On n'y fait pas la différence entre la croissance d'une production et celle qui vise à augmenter les bénéfices des entreprises construire un hôpital ou un porte-avions génère de la croissance [non neutre].

Ils considèrent que c'est le contrôle de la production qui peut permettre un développement social et écologique, non sa quantité dans l'absolu. Les militants de Lutte ouvrière [ ] et du Parti communiste français [ ] , notamment, reprochent aux militants de la décroissance de ne pas s'en prendre directement aux dirigeants du capitalisme et de culpabiliser les travailleurs en remettant en cause la notion même de pouvoir d'achat , qu'ils considèrent comme indépassable.

Que le marxisme et peut-être Marx lui-même aurait trahi. Les travaux de l'économiste anglais William Stanley Jevons ont ainsi donné naissance au paradoxe de Jevons. En , cette question a été reprise de manière indépendante par les économistes Khazoom et Brookes dont les travaux sont à la base du postulat de Khazzoom-Brookes.

Ce postulat globalise deux types d'effets, des effets microéconomiques — sur le comportement des consommateurs ou des producteurs individuels — et des effets macroéconomiques — sur le fonctionnement général de l'économie. Si les premiers entraînent généralement un effet rebond nettement inférieur à l'économie réalisée, les seconds induisent, selon le postulat, un rebond supérieur à cette économie.

Ces constats sont compatibles aussi bien avec la théorie économique qu'avec les observations [ ]. Il n'en reste pas moins que le postulat de Khazzoom-Brookes fait l'objet de débats [ ]. Par exemple, dans le cas du charbon étudié par Jevons, l'invention par James Watt d'une machine à vapeur plus économe en charbon n'a pas eu pour effet de réduire la consommation de charbon en Angleterre [ ].

En effet, cette invention qui permettait de produire autant d'énergie pour une consommation de charbon plus faible, a en fait permis de produire plus d'énergie sans augmenter les coûts. Il en est résulté une augmentation de la consommation de charbon. Ainsi, Jevons montre par cet exemple que les progrès techniques visant à réduire la consommation d'une ressource ne permettent pas forcément d'atteindre cet objectif du fait d'un effet pervers , l' effet rebond.

Répondant au principe sus-évoqué, François Schneider introduit le concept d'effet débond qui, sur le plan individuel, passerait par une acceptation d'un mode de vie personnel en harmonie avec une simplicité volontaire: La réduction du temps de travail est un de ces actes volontaires qui correspondent à l'effet débond. Les militants de la décroissance proposent par conséquent des solutions qu'ils considèrent comme pratiques et rationnelles pour réduire autant que possible toute forme de gaspillage ou de dépendance énergétique.

Cela conduit à la nécessité politique d'organiser, voire d'imposer les changements requis. La décroissance équitable regroupe les objecteurs de croissance qui souhaitent concilier les contraintes environnementales avec le souci de justice sociale par un retour au politique.

Ces militants se sont retrouvés en lors des États Généraux de la décroissance équitable à Lyon. Ils comptent aussi parmi les organisateurs du contre-Grenelle de l'environnement. Ces militants sont souvent adeptes du revenu de base inconditionnel et du revenu maximal autorisé. Paul Ariès est l'un des principaux théoriciens de ce courant avec sa proposition de nouveau paradigme de gratuité de l'usage et de renchérissement du mésusage.

Ces thèses sont notamment développées dans les journaux La Décroissance et Le Sarkophage. François Partant , La Fin du développement.

Pages Perso - Fermeture

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.