Imperial Cleaning

Transidentité

Existrans Liste d'organisations de défense des droits liés à la transidentité.

Related Video Shorts (0)

Menu de navigation

Enabled Would you like to tell us about a lower price? Related Video Shorts 0 Upload your video. Customer reviews There are no customer reviews yet.

Share your thoughts with other customers. Write a customer review. Amazon Giveaway allows you to run promotional giveaways in order to create buzz, reward your audience, and attract new followers and customers. Learn more about Amazon Giveaway. La gourmandise des songes Indécente French Edition. Set up a giveaway. Feedback If you need help or have a question for Customer Service, contact us.

Would you like to report poor quality or formatting in this book? Click here Would you like to report this content as inappropriate? Click here Do you believe that this item violates a copyright? There's a problem loading this menu right now. Get fast, free shipping with Amazon Prime. Your recently viewed items and featured recommendations. Quelles sources sont attendues? Comment ajouter mes sources?

La joie est une émotion agréable ou un sentiment de satisfaction ou de plaisir de durée limitée [ 1 ] , qu'éprouve un individu au moment où une de ses aspirations, ou un de ses désirs vient à être satisfait d'une manière réelle ou imaginaire [ 2 ]. Difficile à définir sur le plan biologique et à distinguer d'autres concepts, la notion de joie est souvent prise comme synonyme de bonheur ou de plaisir.

La joie est une notion qui désigne, dans son sens le plus courant, le sentiment d'une personne en présence d'une autre personne, d'une situation ou d'un bien qui lui convient. La mania désigne la présence du divin dans ce qu'elle a de transformateur et de dynamisant sur le sujet: Cicéron en a une conception plus proche du sens courant: Dans la philosophie moderne , de nouvelles conceptions de la joie apparaissent. La joie est ainsi un accroissement de notre puissance, lié à la réalisation de nos désirs et de notre effort conatus en latin pour persévérer dans l'existence.

Dans la philosophie contemporaine , Nietzsche associe la joie à la capacité d'approbation de l'existence amor fati , malgré son caractère tragique, comme expression de la volonté de puissance qui assume d'être joyeuse malgré les souffrances de la vie, sans se réfugier dans un bonheur illusoire religion, idéalisme.

Le philosophe français Henri Bergson voit dans la joie le signe d'un accomplissement, d'une réussite et d'un achèvement, ce qui, selon lui, en fait un indice du sens de l'existence humaine [ 5 ]: Ainsi, le sens de la vie humaine serait la création. C'est pourquoi Bergson distingue soigneusement le plaisir, simple subterfuge de la nature pour provoquer la conservation des êtres vivants la recherche du plaisir et la fuite du désagrément attirant ces êtres vers les actes utiles à la conservation de la vie , et la joie, qui signale quant à elle un accomplissement de la vie humaine [ 6 ].

Au Mexique, la culture zapotèque inclut un troisième genre: Muxhe [ 78 ]. Aux débuts de Médine , les personnes trans homme vers femme [ 80 ] de religion musulmane étaient semblables [ 81 ] aux Mukhannathun. Dans la Rome antique , le galle était castré [ 82 ] suivant la déesse phrygienne Cybèle et peut être considéré comme transgenre dans les termes d'aujourd'hui [ 83 ] , [ 84 ]. Parmi les personnes de l'ancien empire akkadien , un salzikrum était une personne qui avait l'apparence d'une femme, mais qui avait des traits masculins distincts.

Le père d'un salzikrum pouvait également stipuler qu'elle hérite d'un certain montant [ 85 ]. Mahu est un statut traditionnel dans les cultures polynésiennes. De plus, dans les traditions Fa'asamoa, la culture Samoane permet un rôle spécifique pour les hommes et les femmes transgenres comme fa'afafine.

La transphobie est l'ensemble des discriminations envers les personnes transgenres, et la transmisogynie désigne les violences que vivent spécifiquement les femmes transgenres et les personnes trans-féminines [ 1 ] , à l'intersection entre la transphobie et la misogynie. Certains auteurs, inspirés des critiques qui ont été faites à la notion d' homophobie et son remplacement par d'autres notions, comme celle d' hétéronormativité ou d'hétérosexisme, ont critiqué la notion de transphobie pour son caractère individualiste et pathologisant, ancré dans la phobie individuelle plutôt que la dimension structurelle de l'oppression des personnes trans 1.

Des termes comme cisnormativité et cisgenrisme servent ainsi à remplacer la notion de transphobie. Alexandre Baril, sociologue, écrit d'ailleurs: Il se manifeste sur le plan juridique, politique, économique, social, médical et normatif. Par exemple, certaines personnes transgenres sont confrontées à la discrimination à l'embauche [ 87 ] , aux installations publiques toilettes notamment [ 39 ] , et relatives à la santé [ 88 ]. Elles ne sont pas légalement protégées contre la discrimination dans de nombreux pays [ 89 ].

Parmi d'autres contraintes auxquelles les personnes trans peuvent être confrontées sur leur lieu de travail, il peut y avoir la crainte que leurs collègues répondent négativement à leur transition, ainsi que la perte de la reconnaissance de leur expérience professionnelle par le changement de prénom [ 90 ].

Au vu des lois concernant le changement du prénom et du genre dans de nombreux pays, il peut être difficile, pour les personnes trans de dissimuler leur statut de trans à leurs employeurs [ 91 ]. Dans de nombreux pays, les lois offrent une protection contre la discrimination au travail, fondée sur l' identité de genre ou l'expression de genre, y compris pour les femmes masculines, et les hommes féminins.

L' Union européenne offre une protection de l'emploi, dans le cadre de la protection contre la discrimination entre les genres, suivant la décision de la cour de justice de l'Union européenne [ 93 ].

Les personnes transgenres qui ont été licenciées en raison de genrisme sont 34 fois plus susceptibles de tenter de se suicider que la population générale [ 94 ]. Les facteurs les plus étudiés sont biologiques [ 96 ] , notamment le rôle important que pourrait jouer la sexualisation du cerveau [ 97 ] , [ 98 ] , [ 99 ] , [ ].

En , Kruijver et coll ont trouvé que les femmes trans avaient le même nombre de neurones que les femmes [cisgenres], dans le noyau limbique [ ]. Des études de Swaab , Gooran et Garcia-Falgueras ont confirmé ces premières recherches en trouvant que l'identité de genre est influencé par la structure cérébrale. Des différences de structures cérébrales ont aussi été relevées entre des hommes cisgenres gay et hétérosexuels , et entre des femmes cisgenres lesbiennes et hétérosexuelles. Des études ont également trouvé que la réception et les réponses androphiles et gynéphiles des femmes trans sont semblables à celles des femmes cisgenres , et différentes de celles des hommes cisgenres , ou entre les deux.

De la même manière, des études ont trouvé que les hommes trans gynéphiles avaient des patterns de substances blanches similaires à ceux des hommes cisgenres même avant la prise d' hormones.

En ce qui concerne les facteurs génétiques , une étude menée par Hare a rapporté que les femmes trans avaient un gène récepteur des androgènes plus long que celui des hommes cisgenres , ce qui rend moins efficace la liaison à la testostérone , et donc ce qui pourrait prévenir la masculinisation complète du cerveau.

L'exposition aux androgènes prénatales, ou sensibilité, ou absence de celle-ci, est souvent citée pour expliquer les différences de structures cérébrales observées. Une étude réalisée par Bentz a trouvé que les hommes trans avaient une distribution allélique CYP17 similaire aux hommes cisgenres , et différente des femmes cisgenres [ ]. Des facteurs psychologiques ont aussi été proposés. L'échec pour élever David Reimer , de l'enfance jusqu'à l'adolescence, en tant que fille, après que ses organes génitaux aient été accidentellement mutilés, est cité comme réfutant la théorie selon laquelle l' identité de genre est déterminée par l'éducation parentale.

Aujourd'hui, il est banalement admis y compris par l' Association américaine de psychiatrie [ ] que les transidentités ne sont pas des troubles mentaux.

Les notions et termes stigmatisants utilisés ci-dessous ne sont donc employés que pour décrire la pathologisation des transidentités dans un contexte historique. Mais les symptômes qu'ils veulent décrire sont avant tout les conséquences de la façon dont la société traite les personnes trans [ ]. Les cas sont décrits comme des cas de possession, avec présence d'un autre en soi. En , le médecin et sexologue berlinois Magnus Hirschfeld classifie les travestis au même titre que les homosexuels dans un des multiples types de sexes intermédiaires [ ].

Au delà de la description purement médicale, il s'intéresse aussi aux aspects juridiques, philosophiques et politiques il s'oppose d'ailleurs à la pénalisation de l'homosexualité. A partir des années 20, il monte une clinique qui sera démantelée au début du nazisme [ ].

La demande de traitement fait déjà partie des critères diagnostiques. Il pense [ ] que pour ceux là les tentatives de faire changer le fonctionnement psychique sont vouées à l'échec, mais la chirurgie peut soulager leur souffrance.

En France, à la même époque, les recherches restent focalisées sur la dimension anatomique du changement de sexe.

En , le terme transsexualisme apparaît dans la thèse de médecine du psychiatre J. Alby [ ] mais il s'oppose à la chirurgie et pense que la psychothérapie est une meilleure solution [ ]. Le DSM manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux publié par l' Association Américaine de Psychiatrie APA est une classification des troubles mentaux utilisée dans le monde entier par une grande variété de personnes, depuis les médecins jusqu'aux compagnies d'assurance.

Les critères sont les suivants:. Ce qui caractérise la dysphorie de genre est la présence d'une souffrance clinique significative associée à la non-conformité de genre. D'après des psychiatres français [ ] , le modèle utilisé dans le DSM V est censé rendre compte de toutes les variétés du genre avec différents degrés de dysphories de genre, permettant notamment de déterminer quelles sont les personnes qui peuvent être candidates à la transformation hormonale et chirurgicale THC.

La référence au désir de profiter des avantages sociaux et culturels liés au genre comme critère est effacée. Les notions de genre et même de genre alternatif sont apparues et tous les critères ne doivent pas nécessairement être concomitants.

Une précision est ajoutée:. Le sociologue Arnaud Alessandrin, insistera sur le fait que ces changements font du concept de "transsexualisme" un concept obsolète [ ].

Mais pour Patrice Desmond, tous ces hésitations ne font que refléter l'impossibilité de "penser du côté de la santé", plutôt que du "côté de la maladie" [ ] , [ ] , [ ]:. Les deux classifications ont évolué en parallèle, la CIM restant fortement ancrée dans une perspective internationale [ ]. Le transsexualisme n'apparait dans la CIM qu'en , dans la neuvième version, dans un chapitre consacré aux troubles mentaux, parmi les déviations ou perversions sexuelles, aux côtés de l'homosexualité [ ] , [ ].

Elle est en cours d'approbation: En mai , plusieurs associations françaises ont critiqué le nouveau texte de la CIM, en expliquant que cette-ci reste très binaire et que le concept même de diagnostic est contraire à leur revendication d'autodétermination.

Pour ces associations, la nouvelle classification ne doit en aucun cas être interprétée comme une dépsychiatrisation des transidentités, les parcours restants contrôlés par les équipes pluridisciplinaires, dont le démantèlement reste la priorité [ ].

La psychiatre française Colette Chiland , très controversée dans le milieu associatif français [ ] , [ ] et qualifiée de transphobe même par certains de ses collègues [ ] , [ ] , expose:. En , elle écrivait: Judith Butler critique le principe même du diagnostic [ ]: Toutefois, le diagnostic ne demande pas si le problème ne provient pas des normes de genre elles-mêmes, normes qu'il estime fixes et intransigeantes; il ne demande pas si ces normes produisent de la souffrance et un sentiment d'inconfort, si elles nous empêchent de fonctionner ou si elles sont une source de désarroi.

Le personnage principal du film Transamerica [ ] ironise simplement: Sur le terrain, rien n'a changé [ ]. La formation clinique manque d'informations et de ressources pertinentes pour aider les personnes transgenres, ce qui se traduit par un grand nombre de praticiens qui ne sont pas suffisamment préparés à recevoir cette population [ ]. De plus, la recherche sur les problèmes spécifiques rencontrés par la communauté transgenre en santé mentale a essentiellement porté sur le diagnostic et sur les expériences des cliniciens face à ces personnes, au lieu de se concentrer sur les expériences de leurs patients transgenres [ ].

En France, la Société française d'études et de prise en charge de la transidentité organise des formations pour pallier ce manque de connaissances de la part des professionnels de santé. Des associations, comme Chrysalide à Lyon France [ ] ou Genres Pluriels en Belgique, produisent des documents d'information en Français à destination des personnes trans et de leurs familles.

Avant la septième version des Standards de soins de la WPATH , une personne devait être diagnostiquée avec un trouble de l'identité de genre, pour pouvoir poursuivre ses traitements hormonaux ou bénéficier d'une chirurgie de réassignation sexuelle. La nouvelle version a diminué l'accent sur le diagnostic, et a plutôt souligné l'importance d'une souplesse afin de répondre aux divers besoins de soins de santé des personnes transsexuelles, transgenres et de genre non conforme [ ].

Les techniques psychologiques qui tentent de modifier l'identité de genre vers celle qui est considérée comme appropriée par rapport au sexe assigné sont généralement inefficaces.

Les Standards de soins [ ] , largement reconnus, notent que, parfois, la seule voie de traitement raisonnable et efficace pour les personnes trans est la réattribution sexuelle [ ] , [ ]. La nécessité de traitement des personnes transidentitaires est soulignée par le taux élevé de problèmes de santé mentale , notamment la dépression , l' anxiété , et les addictions aux substances, ainsi qu'un taux supérieur de suicide chez les personnes transsexuelles non traitées, par rapport à la population générale [ ].

Les besoins juridiques comme le changement légale de sexe sur les documents, et les besoins médicaux, comme la chirurgie de réattribution sexuelle , sont habituellement difficiles à obtenir sans l'acceptation d'un médecin.

Pour cette raison, certaines personnes transsexuelles se sentent contraintes d'affirmer des concepts dépassés pour surmonter des obstacles juridiques et médicaux [ ].

Une étude longitudinale de , basée sur 28 personnes trans hommes et femmes ayant reçu un diagnostic, et suivies par une équipe médicale américaine, a constaté que le fonctionnement psychologique général des personnes transsexuelles après la transition était similaire à celui de la population générale, et nettement meilleur que celui des personnes transsexuelles non traitées [ ].

Dans une étude de , l'effet positif de la thérapie hormonale sur la qualité de vie des personnes trans suivies par les équipes officielles en France a été montré [ ] , [ ]. Des études réalisées sur le devenir des personnes trans hormonées et opérées montrent qu'elles peuvent développer des sentiment de regret.

Beaucoup d'hommes transgenres ont des enfants, que ce soit avant ou après leur transition, avec ou sans l'aide de nouvelles techniques de reproduction assistée [ ]. Ceux qui mettent en place ce projet après leur transition ont généralement recours aux techniques de procréation médicalement assistée car les opérations ou hormonothérapies liées à la transition peuvent les avoir rendus stériles.

En France et en Belgique, les familles transparentales famille dont au moins l'un des deux parents est trans [ ] ont accès à la PMA à condition qu'il s'agisse de couples hétérosexuels, donc formés d'une femme cisgenre et d'un homme trans en France jusqu'en , le changement d'identité impliquait la stérilisation de l'homme trans. En Belgique, les centres de Gand et Bruxelles se sont opposés sur cette question, les premiers refusant toute démarche discriminatoire concernant les personnes trans [ ] , [ ]: Ne faisons pas la même erreur deux fois.

Le défenseur des droits avait demandé leurs avis à l'Académie Française de Médecine, à l'agence de biomédecine et au Comité national d'éthique.

Les deux premiers étaient plus que réservés [ ] , [ ] , le troisième ne s'est pas prononcé [ ]. Karine Espineira en évoque un petit nombre d'hommes enceints déclarés [ 1 ]:

Product details

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.